Journal

4 techniques pour recycler le bois mort au jardin !
28 juillet 2020

Le bois mort du jardin n’est pas un déchet, c’est une énergie. Et en permaculture, on tire parti de toute énergie !

Voici 4 techniques simples et naturelles pour réutiliser le bois mort de votre jardin :

 

Les déchets de taille peuvent avoir plusieurs utilités : 

  • broyés, ils rejoignent le compost et apportent le précieux carbone pour une bonne décomposition de la matière organique ainsi que la montée en température du compost ;
  • déposés tels quels entre les différentes couches du compost, ils évitent que les matières se tassent et permettent à l’oxygène de rentrer au cœur du tas ;
  • enfin, certaines espèces se bouturent très facilement ! Récupérez les déchets de taille qui sont en bonne santé et installez-les dans une tranchée de terre ou dans un pot de terre cuite. Vous obtiendrez de jeunes plants gratuits, pour faire une haie par exemple : seringat, rosier, troène…

 

Construire une butte de permaculture. Il s’agit d’un support de culture contenant en son cœur du bois en décomposition. Il va stocker l’eau et permettre la fertilité du sol sur une longue durée.

Dans un trou de 50 cm de profondeur pour 1 m minimum de largeur, placez des grosses branches de bois mort, puis couvrez de branches feuillues, de déchets verts, de tontes et de compost un peu décomposé. Couvrez avec la terre excavée, terminez par une couche de paillage, et ça y est, vous avez construit votre butte « permacole » !

 

Fabriquer piquets, tuteurs et trames à base de bois mort. La taille des noisetiers, des haies de charme, châtaigner, robinier en hiver ou en fin d’été fournissent un volume important de rameaux. Les plus épais peuvent servir de piquets, les plus fins de tuteurs pour les haricots grimpants par exemple.

 

Créer une réserve de biodiversité. Oiseaux, hérissons, insectes en tout genre et champignons vont venir se nicher dans le bois mort. C'est simple : un tas de bois dans un coin du jardin vous permettra d'abriter toute cette vie !

 

Découvrez d'autres techniques permacoles dans le livre « La permaculture mois par mois » de Catherine Delvaux !