Journal

Comment réduire l’arrosage ?
5 novembre 2019

 On peut se demander si notre jardin est vraiment écologique lorsque l’on voit les dizaines de litres utilisés pour l’arrosage... La canicule arrive, et pour économiser des allers-retours avec des arrosoirs chargés d’eau, voici quelques conseils.

On peut se demander si notre jardin est vraiment écologique lorsque l’on voit les dizaines de litres utilisés pour l’arrosage... La canicule arrive, et pour économiser des allers-retours avec des arrosoirs chargés d’eau, voici quelques conseils.

Choisissez bien vos plantes. Les rosiers, par exemple, ou les plantes méditerranéennes nécessitent extrêmement peu d’eau. Les légumes racines ne nécessitent pas d’arrosage. Inspirez-vous de la nature et vous ne serez jamais déçus ! Dans la nature, personne n’arrose ; alors observez les paysages environnants… Les plantes en pleine terre ont moins besoin d’arrosage que les plantes en pots et plus le pot est gros plus elles ont une grande réserve d’eau.

Pensez au paillage. Compost, paille, écorces de pin ou feuilles mortes, un paillage diminue l’évaporation et conserve une bonne humidité du sol. Et oh bonheur, il diminue aussi l’apparition de mauvaises herbes ! Vous réduirez donc ces deux tâches qu’il faut constamment répéter au jardin. Le paillage décomposé fera un formidable engrais pour vous plantes. Privilégiez le paillage organique aux couvertures artificielles vendues dans les jardineries. Vous pouvez aussi tapisser le sol de vos massifs avec des plantes couvrantes.  

Il vaut mieux arroser en grande quantité mais moins souvent. L’arrosage en surface s’évapore rapidement et ne permet pas à la plante de garder longtemps l’eau. Il vaut mieux mettre une plus grande quantité d’eau qui va pénétrer en profondeur et espacer les arrosages. Plus l’eau pénètre profondément dans la terre plus les racines vont pousser pour aller puiser l’eau.

Arrosez le soir. Les températures plus douces limitent aussi l’évaporation de l’eau. De plus, le feuillage des plantes peut brûler si vous les arrosez en plein soleil (comme un coup de soleil). Sachez que certaines plantes s’arrêtent même de fleurir si elles manquent d’eau.

« Un binage vaut deux arrosages ! ». Ce vieux dicton résume bien ce dernier point. Garder la surface de la terre meuble limite l’évaporation et permet une meilleure absorption de l’eau.

Et surtout, pour un jardin vraiment écologique, récupérez l’eau de pluie !

Pour aller plus loin :
Un jardin sans arrosage de Jean-Jacques Derboux
Le guide idéal pour vous aider dans la conception d’un jardin de style méditerranéen.

Bien arroser de Patrick Glémas
Issu de la collection culte « mini-maxi » : le petit livre pratique qui partage tout ce qu’il faut savoir sur un sujet.